Le Blog

Faites la différence avec vos annonces immobilières

Vos annonces immobilières sont la vitrine de ce que vous vendez. Il est indispensable de passer du temps à les travailler pour mettre chaque bien en vente en valeur, espérer atteindre une large cible et donc avoir plus de demandes de contact et de visites. Sachez par ailleurs qu’un internaute passe en moyenne 3 secondes par annonce. Cela ne laisse pas de place à l’improvisation. Il faut pouvoir capter son attention dès le premier coup. Que faut-il faire et ne pas faire pour se démarquer des concurrents ?

Le titre et le texte de l’annonce immobilière

Le texte est le point central de l’annonce et ne doit pas être négligé. Il consolide l’envie de l’internaute d’aller plus loin que la simple photo principale.

Avant même le texte de l’annonce, il est crucial de choisir un titre accrocheur. C’est la première chose que le visiteur voit, cela reflétera donc l’image qu’il se fera de votre bien. Gardez en tête de ne pas en faire trop. Évitez les superlatifs qui peuvent avoir un effet contre-productif. Optez pour un titre accrocheur et concis. Il est inutile de trop rentrer dans les détails puisque le texte de description est là pour ça. Le titre doit inclure le type de bien, la superficie et la localisation géographique.

La technique de l’entonnoir est vivement conseillée. En quoi cela consiste ? Partir d’une description large pour arriver au spécifique. Commencer par parler des alentours du bien, du quartier, des commodités etc pour parler en derniers des éléments intrinsèques du bien. Certaines informations sont indispensables, tels que la dimension et le nombre de pièces, les services complémentaires (cave, grenier, garage etc), la localisation, l’exposition, la vue, les rangements, sans oublier le prix de vente ou du loyer. Il faut donc une description détaillée tout en dépersonnalisant votre annonce. Évitez encore une fois les superlatifs comme “magnifique” ou “superbe”, pour rester neutre dans votre description. Le but de toute annonce immobilière est d’appeler le client à vous contacter. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas non plus tout dire : le but est de pousser l’internaute à vous contacter pour en savoir plus.

Adoptez un texte clair et concis : 5 à 10 lignes apporteront de la fluidité à votre annonce. N’écrivez pas tout en majuscules, et ce même si vous pensez que cela peut attirer l’oeil de l’internaute. Cela provoque plutôt l’effet inverse puisque le texte devient quasi illisible. Préférez mettre en exergue un mot ou une phrase. De même, évitez les abréviations ; ne partez pas du principe que tout le monde sait ce que veut dire “ch.c.g” ou “s.d.d”. Mettez-vous à la place de l’internaute pour rédiger une annonce : que voulez-vous savoir lorsque vous recherchez un bien sur Internet ? Qu’est ce qui vous poussera à contacter l’agent immobilier derrière cette annonce ?

Le visuel de l’annonce immobilière

Une image vaut mille mots. Vous connaissez tous cet adage populaire. Les photos immobilières jouent un rôle primordial dans votre annonce et sont l’unique moyen de provoquer le coup de cœur d’un internaute. Il est donc indispensable de l’illustrer, en faisant toutefois attention à leur qualité. Si celles-ci laissent à désirer, elles peuvent avoir un effet négatif. Optez pour des photos de jour pour apporter plus de clarté à votre bien. Faites-vous aider si vous ne maitrisez pas la prise de photos. Vos photos doivent illustrer votre texte et refléter la qualité de votre bien. Des photos ratées feront fuir les clients, et ce même si le bien répond à ses attentes. Les photos viennent entériner votre description ; si vous parlez d’un vaste salon lumineux, ne publiez une photo de la pièce sombre, en désordre, mal cadrée, rétrécissant ainsi la surface. L’extérieur est tout aussi important que l’intérieur. Le bien possède un jardin, balcon ou encore piscine ? N’hésitez pas à prendre des photos afin de le mettre en valeur.

Comment vous démarquer des autres annonces immobilières ? Le rendu fera la différence. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à investir dans un appareil de qualité.

Allez donc au delà des photos 2D pour surprendre l’internaute et le convertir de simple visiteur en futur acquéreur. Offrez aux internautes une expérience unique et immersive en intégrant une visite virtuelle du bien en vente ou en location. Ils pourront s’y projeter complètement et le visualiser dans les moindres recoins. Une sorte de pré-visite qui facilite la prise de décision. Vous n’avez plus besoin d’acheter une caméra onéreuse pour réaliser ce type de visite virtuelle ; les caméras 360 – Ricoh Théta ou Insta360 ONE X – sont par exemple compatibles avec la technologie Matterport et vous permettent en quelques minutes de numériser chaque pièce pour un rendu ultra réaliste et interactif, sans compétence requise.

Il est donc primordial d’y accorder une attention toute particulière. L’annonce immobilière est le seul moyen de partager un bien en vente ou en location. Outre les éléments descriptifs indispensables et les mentions légales obligatoires, optez pour la différence et appuyez-vous sur les nouvelles technologies qui viendront marquer la différence. Ajouter des photos professionnelles reste une nécessité, mais ne fera pas sortir votre annonce immobilière du lot.

Pourquoi ne pas découvrir par vous-même la différence de la solution virtuelle 3D de Matterport ?